Vasectomie

Qu’est-ce que la vasectomie ?

C’est une opération de stérilisation chez l’homme. Il s’agit de sectionner et ligaturer les deux canaux déférents. Ils sont les conduites des spermatozoïdes du testicule (lieu de production) à la région de la prostate et des vésicules séminales (lieu de stockage). Cette intervention se pratique sous anesthésie locale.

Est-ce définitif ?

Oui. Tout au moins faut-il la considérer comme telle. S’il est vrai qu’il est possible de pratiquer une opération de reperméabilisation par microchirurgie, il faut néanmoins savoir qu’il s’agit là d’une intervention difficile, non remboursée par les assurances et caisses-maladie, et payant des chances de succès inférieures à 50%.


L’effet est-il immédiat ?

Non. Les réserves de spermatozoïdes emmagasinés à la hauteur de la prostate peuvent durer jusqu’à 4 mois. Jusqu’à l’éjaculation de tous ces spermatozoïdes, il est indispensable de pratiquer les mesures de contraception utilisées avant l’opération.

La vasectomie influence-t-elle l’activité sexuelle ?

Non. On ne touche pas aux testicules, et il n’y a aucun changement hormonal. La puissance sexuelle, c’est-à-dire l’érection reste inchangée. L’éjaculation se fait comme avant et en volume quasi identique. Le sperme sera dès lors composé uniquement du liquide prostatique et des vésicules séminales.
Cependant, il faut tenir compte des problèmes psychologiques que peut provoquer cette intervention. En effet, il est parfois difficile, pour certains hommes, de faire la différence dans leur subconscient, entre la « castration » et la « stérilisation » ainsi leur équilibre psychique peut en souffrir.

Est-ce une méthode sûre ?

Oui. Il faut cependant savoir que de très rares cas de re-canalisation spontanée ont été décrits (inférieurs à 1:1000). Pour cette raison et afin d’être certain du bon résultat de l’intervention, un spermogramme doit être effectué.

Quelles sont les complications de l’opération ?

Comme dans toute intervention chirurgicale, l’infection locale ne peut être exclue avec une certitude absolue.
Rarement, une hémorragie peut survenir nécessitant une révision chirurgicale.
Un petit hématome (collection de sang) post-opératoire peut parfois se former qui se résorbera sans conséquences.
Occasionnellement, une tuméfaction des testicules apparait transitoirement.

Est-ce douloureux ?

Les douleurs post-opératoires sont parfaitement supportables et s’estompent après 1 à 2 jours. En revanche, il est possible d’avoir des rapports sexuels juste après l’intervention. L’incapacité de travail se limite au jour de l’intervention.

Quels sont les conditions financières ?

La plupart des assurances et caisses-maladie ne remboursent pas les frais de cette opération ! Renseignez-vous auprès de votre assureur si vous le désirez.
Notre cabinet se chargera de vous communiquer le prix de l’intervention.

Que doit-on faire après l’intervention ?

Il sera possible de se doucher. Cependant, il faudra attendre une dizaine de jours avant de prendre un bain.

Si vous avez des questions supplémentaires, renseignez-vous auprès de votre chirurgien en toute confiance !